Le coin du consommateur

Les vertus médicinales et diététiques de l'ail

Homère, 850 ans avant Jésus Christ, insistait sur les vertus médicinales de l'ail. Hippocrate, Aristophane et Aristote ont longuement vanté les mérites de l'ail, symbole de force physique. En fait, l'ail est un véritable "alicament" combinant les vertus d'un aliment et d'un médicament.

Depuis l'Antiquité, l'ail est considéré comme une véritable panacée. Il possède en effet une impressionnante série de propriétés médicinales reconnues par les scientifiques : antiseptique, bactéricide, dépuratif, diurétique, vermifuge, anti-cancéreux, fébrifuge, aphrodisiaque, hypotenseur, etc.

L'ail frais, lorsqu'on l'épluche ou lorsqu'on le broie, produit de l'allicine aux propriétés antibiotiques reconnues et de l'ajoène qui est anticoagulant. C'est pourquoi l'ail est utilisé comme prophylactique dans plusieurs infections : dysenterie, typhoïde, choléra, peste, diphtérie...

Lors de la grande peste de Marseille, en 1762, quatre voleurs arrêtés pour pillage furent graciés pour avoir révélé le secret de leur immunité face à la maladie : un élixir à base d'ail, connu depuis sous l'appellation de "Vinaigre des 4 voleurs" !

L'ail permet de combattre l'hypertension car il provoque la vasodilatation capillaire. Il est antihelminthique, c'est-à-dire qu'il chasse les vers intestinaux. Enfin l'allicine possède une action inhibitrice sur les tumeurs, d'où sa réputation d'anti-cancéreux.

Quatre remèdes simples

Combattre les maux de gorge
Faire un sirop d'ail en mélangeant dans une petite casserole 30 cl de vinaigre de cidre avec 1 cuillerée de graines de carvi (plante des prairies) et 1 cuillerée de graines de fenouil. Portez le tout à ébullition, ajoutez 50 g d'ail cru haché et laissez cuire à feu doux pendant 5 minutes.
Filtrez et mélangez avec 250 g de miel. Portez à nouveau à ébullition et laissez bouillir à gros bouillons pendant 5 minutes. Laissez refroidir le sirop ainsi obtenu et récupérez-le dans un autre récipient.
Pour soigner un adulte pris de quintes de toux, prendre 1 cuillerée à soupe toutes les deux heures. Pour un enfant, 1 cuillerée à café est suffisante.
Soulager les piqûres de moustiques ou de fourmis
Rien de plus simple : frottez l'endroit où l'insecte a introduit son dard avec une gousse d'ail coupée en deux.
Atténuer les douleurs liées aux rhumatismes, aux foulures, aux entorses
Introduire dans une bouteille d'un litre, 25 cl d'huile de bonne qualité (d'olive ou de germe de blé) et 4 gousses d'ail cru écrasées. Placez la bouteille pendant une semaine, hermétiquement fermée, dans un endroit chaud. Récupérez ensuite le liquide par filtration et utilisez-le comme embrocation sur la partie douloureuse à raison d'une friction par jour.
Arrêter le rhume de cerveau
Écrasez une gousse d'ail coupée en deux et inhalez cette substance huileuse plusieurs fois par jour.

Consultez les sites de Passeport Santé et de Phytomania pour en savoir plus sur les vertus médicinales de l'ail...



<< L'histoire de l'ail    Les vertus gastronomiques >>     ^ Haut de page

Retour à l'accueil Retour à l'accueil