Le coin du jardinier

Comment planter et cultiver l'ail au jardin amateur

La culture de l’ail est une des plus simples et des plus faciles à réussir !


Une culture peu exigeante

Une précaution indispensable : éviter de planter dans un sol qui a porté l’année précédente une plante de la même famille : ail, échalote, oignon, poireau.

L’ail pousse dans tous les sols pourvu qu’ils soient aérés et non sableux. Il se contente de reliquats de fumure des cultures précédentes. Une fumure de fond, pourvue en potasse et en soufre mais non azotée, peut néanmoins être profitable.

L’ail est une culture écologique : si l’on a pris soin de planter des plants certifiés pour éviter les maladies transmises par le plant (virus, pourritures, néamtodes) il nécessite rarement des traitements.

Une plantation rapide

Séparez les caïeux (gousses) juste avant la plantation et ne conservez que les plus gros, sains et bien formés. Les petits caïeux du centre de la tête peuvent être utilisés pour la cuisine. Plantez les caïeux à 3 cm de profondeur, pointe en haut, espacés d’environ 10 cm, sur des rangs distants de 30 cm. Dans les terrains qui se ressuient mal, on plante sur des billons d’une dizaine de centimètres de hauteur.

On peut aussi planter plus serré pour la production d’aillets dont l’arrachage précoce éclaircira la plantation destinée à une récolte plus tardive.

Un entretien limité

Quelques binages pour éliminer les mauvaises herbes et, si le mois de mai est sec, des arrosages au moment de la formation des bulbes suffiront à obtenir une culture pleine de vigueur.

Une récolte facile à étaler

Les multiples utilisations de l’ail permettent d’étaler la récolte sur plusieurs mois. Pour une plantation d’automne on peut récolter :

Dès avril

Les aillets (ou jeunes plants) : obtenus en arrachant la plante avant la formation du bulbe, délicieux à la croque au sel ou hachés dans les salades, les fromages blancs…
Les feuilles : coupées comme la ciboulette, pour parfumer les salades et omelettes

En mai

Récolte en vert au fur et à mesure des besoins de la cuisine. Les plantes bien vertes issues de plants certifiés permettent de consommer aussi bien le bulbe que les feuilles.

A partir de juin

Récolte à maturité suivie d’un séchage de quelques jours à l’ombre (le soleil provoque des brûlures et diminue la conservation), avant de faire des bottes ou des tresses.

Les éco-gestes au jardin

Découvrez des conseils simples pour jardiner autrement et préserver l'environnement sur le site internet du Ministère en charge de l'écologie et du développement durable présentant des éco-gestes au jardin.



<< Choisir les plants     Culture pour les enfants >>     ^ Haut de page

Retour à l'accueil Retour à l'accueil